terre


terre
Terre, f. penac. Est l'un des ouvrages premiers de Dieu, attribué aux hommes, où tous animaux et alimens d'iceux sont placez, et est le centre du comble de l'air, Terra, dont il est parti: l'Italien suit le Latin, disant terra, l'Espagnol l'admignote disant tierra. Tellus, Humus, Solum.
Terre franche, est celle qui n'est point entremeslée de gravier, tuf, ne de quantité de pierres addentées, Pura terra, mera Tellus. Et est l'opposite de Tuf, voyez Tuf.
Naviger et aller terre à terre, Ad oram, Ad littus nauigare.
Il menoit l'armée par navires terre à terre, Nauibus prope terram exercitum in littore ducebat. Liu. lib. 23.
La terre qui est la mere de toutes choses, Omniparens terra.
Terre ou edifice, soit aux champs ou à la ville, Praedium.
Une terre ou un champ qui a de largeur cent pieds, et autant de longueur, Modius agri.
Petite terre, ou possession, Agellus.
Terre qui nous nourrit, Alma tellus.
Une petite terre qui nourrit son maistre, Victibus annuis sufficiens praedium.
La terre n'est point abbrevée de pluyes, ou mouïllée, Terra non abluitur.
Terre arrousée des fontaines qui en sourdent, Irrigua fontibus terra.
Terre chargée de rosée, Terra rorescens.
Une terre bruslante, Carbunculosus ager.
Terre cuite, Later lateris.
Terre à laver, Creta Cimolia.
Terres desertes, Solae terrae, Sola arua.
Terres dures à labourer, Difficiles terrae, collesque maligni.
Terre et region esbranlée par mouvemens de terre, Conquassata terraemotibus regio.
La terre eslevée entre deux rayons, assez large, sur laquelle le blé est semé, Porca, Lira.
Aller habiter en terre estrange, Mutare solum.
Terre forte et grasse, Densa et glutinosa terra.
Terre ferme, qui n'est point isle, Continens.
Terre grasse et ferme, Spissa humus.
Terre fertille et bien grasse, Grauis terra, Solum laetum.
Terre infertile de nature, qui ne vaut ne pour produire fruit, ne pour pasturage, Fistulosa terra.
Une terre haute et apparente en la mer, qui est comme une petite et longuette montagne, Lingula siue Lingua.
Terre lasse de rapporter, Lassa terra.
Terre de maraiz, où il y a tousjours eauë, Stagnata terra.
Terre pourrie, qui legerement par un peu de pluye se mollit et convertit en bouë, Cariosa terra.
Terre portant malheur, ou malencontreuse, Terra nefasta.
Terre rouge, Rubrica.
Terre sablonneuse, Arenacea terra.
Terre de laquelle sortent force jettons, Terra surcularis.
Terre où il n'y a point d'arbres, Viduum solum arboribus.
La terre boit l'eauë, Terra absorbet aquam.
La terre se convertit et tourne en pré, Humidum solum desciscit in pratum.
Terre qu'on a laissée reposer en friche, Une jachere, Veruactum.
Terre qui rend beaucoup de biens, Benigna tellus.
Cette terre rend dix pour un, Cum decimo ager effert, vel efficit.
La terre rapporte beaucoup, Terra multum affert vel refert.
La terre ne boit point l'eauë dont elle est couverte, Stagnat terra.
Quand une terre n'est gueres couverte ou peuplée de seps, ou autre chose, Caluitium loci.
Description de la terre, Geographia.
L'espace qui est entre les veines de la terre, Interuenium interuenij.
Une grande estenduë de terre, Campus.
La nature de la terre ne sert pas seulement, etc. Nec terrae tantum natura circa has refert.
Mauvaistié de la terre, Malitia soli.
Une sorte de terre qui prend si grande chaleur du soleil, qu'elle brusle les racines des semences, Carbunculus.
Peu de terre, ou petit champ, Breuissima terra.
L'ouverture de la terre, quand de soimesme, ou autrement s'ouvre et s'entrebaaille, Hiatus terrae.
Grande ouverture de terre, Chasma chasmatis, Labes labs.
La terre s'est affaissée, enfonsée ou abysmée, Consedit terra, Desedit terra.
Engraisser la terre et la fumer, Stercorare.
Fumer une terre à force, tant qu'elle en ait assez, Terram stercore saturare.
Terre qui est fort fumée, Stercorosum solum.
Cultiver, Labourer la terre, Arare, Imporcare, Agrum vertere, Terram versare, Rationem cum terra habere, Perstringere terram aratro, Humum resoluere, Ferro humum solicitare, Subiicere ferro terram, Inarare terram, Colere terram.
Labourer la terre pour la premiere fois, Terram proscindere.
Derechef labourer la terre pour rompre les mottes, Offringere terram.
Labourer la terre tant soit peu par dessus sans entrer avant en icelle, Leui admodum vomere sauciare summam partem terrae.
Derechef labourer une terre qui est emblavée, quand la semence est levée, à fin que les bleds en soient meilleurs, Aratrare.
Labourer mal et negligemment une terre, Male agrum multare.
Bailler terres à labourer à certain pris, Locare agros.
Bailler sa terre à houer à pris d'argent, Locare agrum fodiendum.
Terre labourée preste à semer, Aruum.
Une terre labourée et semée, Seges.
Terre qui n'est point labourée, Crudum solum et immotum.
La terre n'est pas labourée si soigneusement, Segnior est cultus terrae.
Terre labourable, Aratio.
Petite terre labourable, Aratiuncula.
Livres traictans du labeur des terres, Georgica.
Houer la terre, Terram fodere.
Fouir la terre et la creuser, Fodere terram, Confodere, Effodere, Perfodere, Praefodere.
Le porceau fouille la terre, Excitat caespites sus.
Hercer la terre, Occare, Deoccare, Inoccare.
Rendre une terre sterile, et en tirer toute la graisse et substance, la metre en friche, Defrugare terram.
Fendre la terre avec crochets, Rastris terram rimari.
Semer la terre, Mandare terrae semina, Seminare, Sementem facere, Semen solo ingerere, Spargere semen, Sationes facere, Committere semen solo.
Une terre qu'on seme tous les ans, Ager restibilis.
Terre qu'on seme de deux ans l'un, Nouale noualis.
Faire quelque chose de terre à potier, la façonner, luy bailler son tour, Fingere.
Toute chose faicte de terre à potier, Fictile.
Vaisseau fait de terre, Vas terreum.
Frapper la terre du pied, Pedem terrae incutere.
Marcher sur la terre et fouler aux pieds, Conculcare terram.
Mesureur de terres, Geometres siue Geometra.
La science de mesurer les terres, Geometrica scientia.
Mesurement de terres, ou la science de mesurer les terres, Geometria.
Sçavant en mesurement de terre, Geometrice eruditus.
Prendre terre, descendre des navires sur terre, Discensionem facere, Portum capere.
Mettre les navires à terre, Naues subducere.
Mettre par terre, Deiicere, A fundamentis proruere.
Quand on mettoit hors aucun d'une terre ou maison à la forme accoustumée: et pour ce fait, on venoit au Preteur pour requerir l'interdit possessionnaire, Deductionem facere moribus.
Couvrir la terre de fleurs, Flores humi sternere, et Sternere humum floribus.
Mettre en terre ou Couvrir de terre, Inhumare, Afficere sepultura, Humare.
Coucher dedans terre un plantal, Humare taleas, In terram taleas prosternere.
Estre par terre, Decumbere.
Qui est sous terre, Subterraneus.
Né en la terre ou Vivant en la terre, Terrenus.
Engendré de la terre, Terrigenus.

Thresor de la langue françoyse. .

Regardez d'autres dictionnaires:

  • TERRE — Avant d’être un concept, la Terre fut une donnée: d’abord, la Terre nourricière – autrement dit, la «terre végétale» –, puis, la Terre où l’homme vit, par opposition à la mer, c’est à dire les terres émergées. Tout naturellement, cette Terre,… …   Encyclopédie Universelle

  • terre — TERRE. s. f. Le plus pesant des quatre Elements, & celuy que les Philosophes définissent ordinairement, Element sec & froid. Le globe de la terre. Dieu a creé le ciel & la terre. la masse, le tour, le centre, les deux bouts de la terre. l ombre,… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • TERRE —     Terre, s. f., proprement le limon qui produit les plantes; qu il soit pur ou mélangé, n importe: on l appelle terre vierge quand elle est dégagée, autant qu il est possible, des parties hétérogènes: si elle est aisée à rompre, peu mêlée de… …   Dictionnaire philosophique de Voltaire

  • Terre — (frz. Erde) steht für Terre à Terre, Lektion des Reitens Terre des hommes, internationales Hilfswerk Terre des Femmes, Hamburger feministischer Verein Terre ist Ortsname von Cinque Terre, italienische Region Terre de Bas, Guadeloupe Terre de Haut …   Deutsch Wikipedia

  • Terre-98 — Planète de la série Marvels Localisation Voie lactée Caractéristique(s) univers parallèle de la Terre 616 Villes principales New York, São Paulo, Calcutta …   Wikipédia en Français

  • terré — terré, ée (tè ré, rée) part. passé de terrer. 1°   À quoi on a mis de la terre. Un arbre terré.    Sucre terré, sucre mis en pain après avoir été blanchi par l argile. Et où lesdits redevables voudraient payer en moscouades terrées et blanchies,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Terre ! — ● Terre ! cri poussé par la vigie qui aperçoit la terre …   Encyclopédie Universelle

  • terre — TERRE: Dire les quatre coins de la terre, puisqu elle est ronde …   Dictionnaire des idées reçues

  • terré — Terré, [terr]ée. part …   Dictionnaire de l'Académie française

  • terre — (tê r ) s. f. 1°   Sol sur lequel on marche et qui produit les végétaux. 2°   Terre, en termes de terrassement, de fortification. 3°   À terre. 4°   À plate terre. 5°   Par terre. 6°   Terre à terre. 7°   Donner du nez en terre. 8°   Sous terre.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.